Bref historique…


Au printemps 2012, après 2-3 ans d’étude, la directrice et le président des fiduciaires me contactent pour des conseils pour attirer plus d’oiseaux au Domaine. Comme président du club ornithologique, avec les idées des membres, je trace des plans détaillés d’un jardin et accepte de prendre en charge la création de ce jardin au Domaine Saint-Bernard. Beaucoup de travail m’attendait…


Au tout début, il a fallu déterminer l’emplacement, nettoyer le terrain, faire des sentiers, et avec une grande pelle mécanique, creuser un bassin, créer un ruisseau avec une toile de caoutchouc. Puis, pendant les mois suivants, on a clôturé, choisi des pierres pour bâtir une butte avec une chute, installé une pompe, amené l’électricité jusqu’au bassin pour installer une pompe. Après avoir étendu plusieurs voyages de terre, commandé des arbustes, des fleurs, il fallait creuser, racler, planter et arroser tout ça.

Pour compléter l’aménagement et l’entretenir, j’ai contacté des bénévoles qui sont venus en grand nombre en 2012, 13 et 14, moi j’étais là, 4 jours par semaine en avril, mai, juin, juillet, août, septembre, octobre.  En 2013, Roger Desjardins et son equipe, a consacré plus d’un mois à temps plein, pour batir le superbe gazebo.  En 2015, j’ai aménagé un secteur sous les arbres et assemblé un modèle de remise pour protéger les outils.

En 2015, 16, et 17, j’allais au jardin le mardi et le jeudi pendant tous ces mois, sans compter plusieurs fins de semaine, en plus des activités du Domaine. Les bénévoles étaient de plus en plus rares. Un employé du Domaine venait m’aider pour nettoyer le ruisseau, les plates-bandes de fleurs, les sentiers et la coupe des arbuste et du gazon.  Merci Pierre Ouimet...

Pendant ces années, un nouveau groupe de bénévoles ont créé une section pour étudier des plantes vivaces et comestibles.


J'ai pris ma retraite en mars 2018, ne pouvant plus être le seul bénévole qui s’occupait du Jardin.

Un grand merci à tous ceux et celles qui ont collaboré.