Oiseaux des Laurentides
 présents au
 Domaine Saint-Bernard

Gérald Gauthier 
Ami des oiseaux 
Ami du Domaine

Fondateur du club COHL en février 1988  à l’école secondaire
et président du COHL,  pendant 22 ans jusqu’en juillet 2009.
Éditeur du journal  ‘’Le Moqueur’’, 1988 à 2009,  83 numéros.
Fondateur, éditeur du site web ‘’ lemoqueur.com’’  1997 à  2011


Conception et entretien du Jardin des oiseaux au Domaine
Saint-Bernard en  2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017…
Présence au jardin :  4  jours par semaine en 2012, 2013, 2014
Présence au jardin :  2  jours par semaine en 2015, 2016, 2017…

Retour à la liste des oiseaux


Merci à Pierre Bannon, Michel Lamarche, Marcel Gauthier,
Jean Chiasson, Jean-Paul Milot, Yves Leduc, Luc Germain,
Étienne Artigau, Christian Chevalier, Éric Paré, Raymond Barlow, pour leur contribution photographique…

Les copies sont interdites sans le consentement de l'auteur. 

Les textes sont aussi "Copyright" (Gérald Gauthier) gotie@hotmail.com

Les mâles et les femelles sont semblables. Ils ont une tête un peu bouffante avec trois bandes blanches sur un fond noir. Avec sa poitrine gris clair, sa gorge blanchâtre et son bec rose, Peterson dit de lui, qu'il est le bruant le plus élégant. Les jeunes, n'ont pas de lignes blanches éclatantes sur la tête, mais plutôt des rayures brun-roux et chamois et un bec encore plus rose. Son chant commence comme celui du Bruant à gorge blanche suivi d'un trille sifflé et enroué, mais n'est pas aussi beau.

Habitat et nidification

De novembre à mai, il habite au centre des États-Unis jusqu'au Mexique. En mai, il retourne vers le Nord pour y faire son nid au sol, dans un buisson ou dans des broussailles en bordures des forêts de conifères, juste en bas de la zone arctique. Les quelques explorateurs qui ont vu son nid, disent qu'il est fait de brindilles, de morceaux d'écorce, de mousse et de lichen. L’intérieur est tapissé d'herbes fines ou de poils. La femelle assure seule l'incubation des 4 œufs pendant 12-13 jours. Le mâle la nourrit pendant ce temps. A la naissance, les petits sont nourris par les deux parents qui le feront encore pendant 25 jours après la sortie du nid. Ce bruant vit environ 12 ans.

Comportement

Au sol, il se fait remarquer en sautant par en arrière pour remuer les feuilles avec ses deux pattes et ainsi capter les graines et les insectes. Son aire de nidification étant très au nord, il n'est pas dérangé par les activités humaines ou les prédateurs qui se promènent au sol comme les chats, les écureuils ou les ratons laveurs. De plus, la déforestation, le défrichement agricole et la présence de nombreuses mangeoires, le favorisent pour trouver sa nourriture. Il n'est donc pas considéré en déclin important. A l'automne, pour l'observer, il suffit d'aller dans les terrains vagues, les champs, les parcs, les zones gazonnés et autour des mangeoires.  Lors de la migration et sous les mangeoires, on le verra toujours en groupe de jeunes et d'adultes.

Bruant à couronne blanche
Zonotrichia leucophrys,
White-crowned Sparrow

Sous-famille des Emberizinés :
Tohis, juncos, bruants...

300 espèces dans le monde, 46 en Amérique,
29 au Canada et 20 au Québec.

Identification          Photo Michel Lamarche

Voici un autre petit oiseau brun, comme le Bruant fauve et le Bruant hudsonien, qui nous arrive du grand Nord après avoir niché et passé l'été dans les régions froides de la taïga. En octobre et novembre, il est donc abondant au sud du Québec, puisqu'il est en migration. Il aime se nourrir dans les champs, sous les mangeoires, en grattant au sol.