Oiseaux des Laurentides
 présents au
 Domaine Saint-Bernard

Gérald Gauthier 
Ami des oiseaux 
Ami du Domaine

Fondateur du club COHL en février 1988  à l’école secondaire
et président du COHL,  pendant 22 ans jusqu’en juillet 2009.
Éditeur du journal  ‘’Le Moqueur’’, 1988 à 2009,  83 numéros.
Fondateur, éditeur du site web ‘’ lemoqueur.com’’  1997 à  2011


Conception et entretien du Jardin des oiseaux au Domaine
Saint-Bernard en  2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017…
Présence au jardin :  4  jours par semaine en 2012, 2013, 2014
Présence au jardin :  2  jours par semaine en 2015, 2016, 2017…

Retour à la liste des oiseaux


Merci à Pierre Bannon, Michel Lamarche, Marcel Gauthier,
Jean Chiasson, Jean-Paul Milot, Yves Leduc, Luc Germain,
Étienne Artigau, Christian Chevalier, Éric Paré, Raymond Barlow, pour leur contribution photographique…

Les copies sont interdites sans le consentement de l'auteur. 

Les textes sont aussi "Copyright" (Gérald Gauthier) gotie@hotmail.com

Ses ailes, sa tête et son dos sont d'un brun foncé, son ventre est blanc.  On remarquera aussi son croupion brun-roux, une longue queue arrondie et des pattes rose-crème.  Son cri est facile à retenir puisqu'il lance son nom kildîîr, kildîîr, et le répète plusieurs fois surtout en soirée ou lorsqu'on le dérange. 

Habitat et nidification

Le Pluvier kildir nous arrive du sud des États-Unis dès le début d'avril et explore les alentours des lacs et des rivières.  Dès que le sol commence à s'assécher, il va vers les champs ou les zones dégagés afin d'y faire sa cour et y établir son nid. C'est un nicheur solitaire, monogame.  Son nid sera établi dans une dépression du sol.  Les 3 ou 4 oeufs seront pondus directement sur l'herbe ou sur des cailloux et couvés par mâle et femelle pendant 24 à 29 jours.  Les petits quittent le nid quelques heures après la naissance et déjà commencent à chercher des insectes, leur nourriture principale. Les deux parents élèvent et protègent les petits, sans les nourrir.  Ceux-ci restent ensemble pendant 5 à 6 semaines, puis quittent la couvée et deviennent indépendants.

Nourriture et comportement

Son régime alimentaire se compose surtout d'insectes comme les sauterelles, les criquets, les coléoptères, les chenilles, les tiques, les fourmis.  Mais selon les conditions climatiques, il mangera aussi des grenouilles, des limaces ou des graines. On lui reconnaît un comportement très caractéristique, celui de l'aile brisée.  Si un prédateur ou un humain approche de son nid, il feint d'avoir une aile brisée et quitte rapidement les lieux en marchant et en étalant sa queue pour attirer l'attention.  Sitôt le danger passé, il retrouve sa forme et revient en vol vers le nid. Le nombre de pluviers au Québec connaît de grandes variations.  La déforestation des années 70 le favorisait mais depuis 20 ans, le reboisement des terres agricoles et les constructions dans les champs autrefois cultivés, lui enlèvent son milieu.  L'urbanisation le pousse donc vers le déclin... 

Pluvier kildir
Charadrius vociferus, Killdeer

Famille des Charadriidés: Monde 67 espèces, Amérique 11, Canada 7 et Québec 3.

Pluvier semi palmé, Pluvier siffleur et
 Pluvier kildir

Identification (Photo : Michel Lamarche)

Le Pluvier kildir est un oiseau de rivage très commun en Amérique du Nord.  En plus des rivages où il se tient au printemps, on le verra aussi dans les champs, les labours, les golfs, sur le bord des chemins en gravier, en fait là où la végétation est courte et clairsemée.  Ce pluvier de la grosseur d'un merle a le bec noir et est le seul à posséder deux colliers noirs.